Avec kadafi , l’Europe n’avait pas ce problème d’immigration! Par #FATHIAOUADI

 

Oui, disons le haut et fort ,en dépit de toutes les critiques à l’encontre de l’ex dictateur libyen , le bassin méditerranéen ainsi que le sahel africain étaient stables et la situation sécuritaire était tenue de main de maître.

L’homme , grâce à une politique intelligente a su parler à toutes les minorités de la région que ce soit les tabous, les touaregs , felanis etc ,en leur proposant des aides tous azimuts et par conséquent il a bâti un mur économique contre toutes les tentatives d’insertion parmi elles du virus du jihadisme et de toute forme de fanatisme islamiste car depuis des siècles ils appliquaient tous un islam modéré et ouvert .

Encore , faut-il le rappeler que c’est la franque , puissance coloniale d’antan , qui avait dans les années 60, divisé , morcelé, le tissu ethnique notamment des touaregs d’un coté en les essaimant dans les états du sahel et d’un autre en les mêlant à des tribus subafricaines d’où la naissance de pays constitués de mélanges hétérogenèses, impossibles de co-vivre ensemble en dépit de la richesse des sols de ces pays.

La chute de kadafi a entrainé le chaos dans le sahel du fait de l’introduction des armes et de l’insertion de mercenaires terroristes des différents théatres de conflits tels l’afghanistan , l’irak et maintenant la syrie, que ce soit par les qataris , saudiens , emiratis et ce dans le cadre de la politique hégémonique des usa pour mettre la main sur les richesses énergétiques du monde.

En conséquence , la criminalité , les trafics , les réseaux d’immigration ont vu le jour et représentent actuellement des cartels transnationaux et trés puissants car ils s’étaient associés aussi bien à la mafia et à des groupes jihadistes et continuent à sévir tout le long des frontiéres du sud de la libye .

La concurence malhonnete entre la france et l’italie d’une part et le laxisme des usa ont imposé un statu_quo trés fragile en libye , matérialisé par une division de facto entre est et ouest tout en laissant le trés sensible sud à la merci des dits cartels mafieux .

Les européens n’ont pas retenus les enseignements de la menace de l’immigration , aulieu de militer pour une solution internationale de la crise libyenne , ils continuent à acter solitairement et on a vu les italiens payer des milices mafieuses pour limiter l’immigration, les français comploter avec les touaregs et derniérement les allemands flirter avec les président du Niger.

Tant qu’il n’y aura pas de paix globale dans la région sans une solution juste et crédible en Libye .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *