QUELLES INSTRUCTIONS DE BAGHDADI POUR LA TUNISIE , LIBYE ET ALGÉRIE?

Indépendamment de son authenticité Le message de baghdadi fait peur à notre Maghreb ,

Dans le récent enregistrement vidéo relayé par l’organe de propagande du groupe jihadiste, Baghdadi promet que son organisation vengera les jihadistes tués ou emprisonnés, il se félicite des 92 ops dans 8 pays dans le cadre de la campagne pour venger le Cham , félicite la branche Libyenne pour le raid de Faqha !

Dans la séquence « dossiers des provinces » , présentés à leur chefs par ses lieutenants , on remarque la willaya de #Somalie et celle de #Turquie , Libye, Tunisie , Algérie

Est ce que nos services de sécurité le prennent au sérieux ?

Et quel est son impact sur le terrain ?

Le timing de ce message est suspect car il surgit de nulle part , dés lors qu’on nous a annoncé le démantèlement de daech en tant qu’état et que la région est sous projecteur; et voilà que juste après sa diffusion on souligne le déferlement de cascades d’attentats terroristes inhabituellement meurtriers et précis aussi bien en Asie qu’en Libye censée être le refuge des daechiens après le Mossoul en Irak car c’était sa deuxième province à l’étranger en vue d’acter en Afrique et spécialement au Maghreb .

Le contexte libyen différé des autres pays maghrébins dans la mesure que c’est un théâtre d’opérations militaires notamment au sud chaotique , et près duquel actent les combattants de daech après avoir été chassé de l’émirat de Syrte et par conséquent on a enregistré deux attaques spectaculaires à Sebha menées par des formations hybrides çà d par des arabes et des africains contre deux points de l’armée d’où la conclusion que les instructions d’al baghdadi de mener une guerre d’usure contre ont été appliquées à la lettre .

Aussi , on a remarqué un exode massif de citoyens subsahariens vers le sud ouest libyen , non loin de la plaque tournante de ghedamés et ce n’est nullement un pur hasard que l’armée tunisienne a annoncé l’arrestation de plusieurs africains sans papiers et tentant de franchir les frontières : ce n’est certainement pas pour villégiature!

Jund al khilafa “est la bannière sous laquelle actent les daechiens tunisiens et algériens qui sont présents en tant que cellules dormantes mais d’après notre vision cette mouvance va changer de modus operandi et viendraient à commettre quelques actions spectaculaires aussi bien en Tunisie qu’en Algérie dans le but de prouver la résurrection de la nébuleuse criminelle .

On a peur que nos services de sécurité tombent dans la suffisance et se concentrent sur les célébrations de leurs opérations , que nos amateurs politiciens qualifient d’actions d’anticipation .

En terrorisme , on n’est jamais à l’abri !