Tunisie : le jeu du chat et de la souris entre terroristes et militaires a assez duré. Par FATHI AOUADI

 

 

On a assez de voir nos concitoyens tués ou kidnappés ou nos soldats mourir si lâchement suite à une explosion d’une mine par ci ou par là.
Par conséquent on se doit de chercher à comprendre quelles en sont les motivations et les raisons ayant abouti à ce fiasco ou à ces carences.
Comment est-ce possible qu’une poignée voire des dizaines de criminels pseudo-terroristes jihadistes puissent végéter , se dupliquer et surtout se mouvoir librement d’un mont à l’autre sillonnant sans crainte .presque tout le pays , Chaambi , Salloum , Mghila , Ouergha, Sejnane , Matmata…….?
Il apparait que ces terroristes manient avec maestria l’arme de l’intelligence et de la manipulation de la population locale .
Ces énergumènes sachent incontestablement que la tactique et les mesures entreprises contre eux sont inefficaces, que ce soit les bombardements ou les raids épisodiques de nos forces militaires et sécuritaires.
Dès qu’ils entendent les bombardements, ils se terrent dans leurs tunnels et abris et laissent passer l’orage !
Maintenant, ils s’apprêtent à descendre dans les agglomérations et on a eu vent que certains ont déjà entrepris des braquages sur route et rodent en milieu urbain.
En dépit de leurs efforts, les actions épisodiques des forces sécuritaires et militaires restent insuffisantes et stériles tant qu’ils se contentent de la défensive en tenant les carrefours routiers ou en patrouillant avec fracas.
Les patrouilles ponctuelles ne suffisent plus, seule la permanence est de rigueur…
Il est impératif d’agir vite et d’entreprendre des actions offensives continues et adaptées à ce type de guerre dite « asymétrique »
En effet c’est une guerre d’usure que mènent ces criminels dans un milieu rural qui leur est favorable à bien des égards et qui constitue d’ailleurs un gagne-pain pour eux que ce soit du point de vue logistique ou de l’embauche !
Ce type de terrorisme leur fournit une valeur ajoutée certaine et surtout il ne faut plus croire que certains citoyens issus des dites régions dénoncent ces terroristes tant que les cousins d’un militaire complotent contre lui et le vendent aux criminels !
Est – ce que les unités militaires territoriales normales et non spéciales ne s’étaient –elles transformées et réadaptées à ces réalités ? Pourquoi ne pas penser à imiter l’exemple irakien pour la libération du Mosul et à organiser une offensive générale visant non plus à les éloigner mais plutôt à les anéantir et assurer la permanence quant à la sécurisation des zones dites infestées par ces criminels ?

PS : Par réserve, on ne peut pas s’étaler davantage sur le sujet car plusieurs d’entre nous sont des « daechiens » , passifs et ineptes fussent -ils !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *