#Tunisie : Qu’est-ce qui se passe vraiment au ministère de l’intérieur ? Par #FATHIAOUADI

Il y a un adage qui dit : « si le ministère de l’intérieur va , le pays va »

Mais ce que l’on constate de nos jours n’est que gabegie totale et vraisemblablement une guerre intestine que ce soit entre les différents départements ou entre les syndicats .

Aussi des indices probants font état d’un rejet latent du ministre de la part de plusieurs courants au sein de ce pilier du pouvoir exécutif.

Tout converge vers une implosion annoncée susceptible de menacer les élections municipales en cours voire tout le processus démocratique basé sur le stricte respect de la séparation des pouvoirs !

Mais pourquoi ?

qui en est le bénéficiaire ?

Et pourquoi , maintenant ?

Il n’est un secret pour personne depuis l’indépendance , qu’il y a un une sensibilité excessive entre les services civils dits de « sûreté » et le département de la garde nationale et par conséquent ceci s’applique sur le back ground d’officier supérieur « HARASS » de l’actuel ministre .

Nous ne mettons en aucun cas , la compétence de l’homme ni sa loyauté .

Le président du gouvernement , chef de l’exécutif, a voulu sciemment insuffler un nouveau sang en désignant un membre issu de ce même ministère mais en vain car il aurait du tirer les enseignements du passé et nommer une personne neutre et consensuelle de l’extérieur .

L’ urgence est de mise afin d’apaiser toutes les tensions et de couper l’herbe sous les pieds de tous les comploteurs et ennemis du pays.

Aussi, la pléthore des syndicats au sein de ce ministère doit être impérativement revue et réglementée pour ne pas tomber dans le piège de l’anarchie et la manipulation.

Nous somme tous fiers du professionnalisme de tous les services spéciaux et du contre terrorisme ainsi que de tous les honnêtes hommes et toutes femmes qui servent loyalement la nation .

.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *