Catégories
SECURITE MAGHREB

EN 2020 , VOILA POURQUOI TRIPOLI DEVIENDRAIT IDLIB ?

Du fait de la malice et de la soif de pouvoir de deux personnes en l’occurrence poutine et erdogan ,la géopolitique de l’Afrique du nord et celle du bassin Est de la méditerranée vient de subir un changement capital qui impacterait les relations internationales et les rapports de force dans les prochaines années .

En effet erdogan , en maitre international absolu des frères musulmans a poussé le gouvernement de Tripoli ,en difficulté existentielle car attaqué par une armée venue de l’est , à signer un mémorandum concernant l’association de leurs zones économiques en mare – nostrum et ce en contre partie d’un appui et un renfort militaire direct .

Le président poutine revanchard contre l’attaque otanesque, qui a destitué le régime libyen en 2011 et causé un chaos sécuritaire dans toute la région et qui s’est transformé en guerre civile , a profité de son entente avec erdogan en Syrie pour intervenir en Libye selon deux aspects, d’un coté en soutenant militairement en catimini l’homme fort de l’est HAFTAR via des entreprises civiles russes de défense et ouvertement sur le plan diplomatique en tant qu’un homme conciliant avec les européens .

En conséquence , les traditionnels acteurs français et italiens sur la scène libyenne se sont retrouvés hors jeu d’où l’appel aux allemands ,qui par peur d’erdogan , le meneur de l’émigration sauvage vers l’Europe, proposent une conférence dite de Berlin pour résoudre le conflit.

Poutine ayant devenu le métronome de la situation , vient de faire d’une pierre deux coups : réussir à encercler “énergétiquement “ en faisant circuler son gaz via son dernier accord avec la Turquie depuis le sud et d’un autre refaire une bonne image sur le plan international.

L’autre filou erdogan a fait de même , accroitre son influence pour s’accaparer davantage de ressources

énergétiques en cours de prospection en méditerrané et surtout se débarrasser des légions de mercenaires takfiris des différentes matrices terroristes en les infiltrant dans notre région , tout en les “monitorant” grâce à ses services de renseignement pour les employer ultérieurement .

Une solution politique de la crise libyenne est possible mais le facteur  » mercenaires takfiris  » semble se ressusciter et prendre de nouveaux modus operandi dans notre région et s’érige comme un coup de poignard dans nos cœurs .

Tous ce bazar se déploie dans les coulisses de ce nouvel rapport de forces  alors que nos dirigeants et nos services semblent patauger !!!

FATHI AOUADI
FATHI AOUADI

Par FATHI AOUADI

Consultant , analyste et écrivain.
Spécialisé dans les menaces sécuritaires sur la région MENA